Humidité et infiltrations d’eau : des solutions correctives

Vous remarquez la présence de condensation dans vos fenêtres, des cernes ou des tâches dans le bas de vos murs ou sur le sol, de la poussière blanche (efflorescence) sur vos murs de fondations? Ces manifestations pourraient indiquer une humidité excessive ou une infiltration d’eau dans votre bâtiment. Afin de régler la situation, il est primordial de détecter la source du problème.

Malheureusement, ceci peut s’avérer compliqué puisque plusieurs facteurs peuvent mener à une humidité excessive ou une infiltration d’eau, en voici quelques uns :

  • une mauvaise ventilation du bâtiment;
  • une infiltration d’eau à travers la toiture, les portes et fenêtres, les fondations;
  • une fissuration d’une composante du bâtiment;
  • un problème de plomberie.

L’humidité excessive de votre bâtiment pourrait mener à une détérioration des matériaux, au développement de moisissures, à une chaleur accablante, des problèmes respiratoires, etc. Il est important de savoir que l’humidité excessive favorise également la présence d’acariens dans votre logement, ce qui pourrait affecter la santé des occupants.

Un expert en bâtiment peut vous aider à identifier la source de votre problème d’humidité ou d’infiltration. Les experts de ProspecPlus ont l’expérience nécessaire pour vous faire un diagnostic fiables et, par-delà, vous instruire quant aux mesures préventives et des solutions correctives pour palier à ces problèmes d’humidité ou d’infiltration d’eau. Lorsque ce sera fait, vous pourrez vous débarrasser des composantes affectées et laisser derrière vous les problèmes de condensation et les traces ou les cernes sur vos matériaux.

Un grand ménage s’impose également afin d’éliminer toute trace de moisissure ou de contamination fongique.


Image tirée du journal habitation

 

En savoir plus sur les moisissures

Si on décèle une odeur de moisi dans le logement, il faut se poser des questions. Cette odeur provient souvent de la présence de composés organiques microbiens aéroportés (COMA) qui sont relâchés au cours de la croissance des moisissures. L’odeur indique que l’endroit est suffisamment humide pour favoriser la prolifération de la moisissure.

La présence de moisissures chez vous pourrait être un risque pour votre santé. Cependant, selon l’American Industrial Hygiene Association, seuls 4 types de moisissures ont reçu la désignation « dangereuse ». Il s’agit de : Aspergillus versicolor, Stachybotrys atra, Aspergillus fumigatus et Fusarium moniliform.